Le chauffage central au bois automatique

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS

Automatique

Chaufferie automatique au bois de petite et grosse puissance

Une chaufferie automatique au bois peut chauffer toutes sortes de bâtiments, grâce à une large gamme de puissance (maison particulière, bâtiment collectif et même plusieurs bâtiments grâce à un réseau de chaleur).

Le combustible bois est déversé dans un silo (1) puis déplacé à l’aide de bras ou de racleurs en fond de silo (2) jusqu’à un système de convoyage (vis sans fin, tapis, …) (3) alimentant le foyer de la chaudière (4). L’autonomie de l’installation varie selon la capacité de stockage du silo.

La chaudière et son alimentation sont régulées automatiquement en fonction de la demande de chaleur, comme une chaudière utilisant une énergie fossile (rendement moyen chaudière 85%).

Pour une chaudière automatique à bois déchiqueté de petite puissance (inférieure à 500 kW) le système de convoyage utilisé est une vis sans fin alimentée par un dessileur rotatif. Le combustible utilisé sera sec (inférieur à 30% d’humidité) et calibré (de 1 à 5 cm environ)

Schéma Chaufferie bois déchiqueté petite puissance

Pour les chaudières de forte à très grosses puissances, c’est le tapis roulant (convoyeur à bande) alimenté par un extracteur à échelles racleuses qui permet de fournir automatiquement le foyer en combustible. Le combustible utilisé pourra être plus humide (jusqu’à 50% d’H) et plus grossier.

Schéma Chaufferie bois déchiqueté grosse puissance

Chaudière granulé de bois

Les chaudières à granulé s’apparentent, au point de vue fonctionnalité, à une chaudière fioul car la granulométrie très régulière du granulé permet à ce combustible d’être déplacé par aspiration. Le silo peut donc d’être éloigné de la chaudière. Ces chaudières sont alimentées exclusivement avec des granulés de bois. Le silo est souvent dimensionné pour 2 livraisons annuelles (rendement moyen chaudière 90%).

Schéma Chaudière à granulé

Chaudière automatique à autres biomasse

Les combustibles biomasses, broyés ou en granulé, autres que le bois, (paille, miscanthus, rebus de l’agro-industrie, …) sont brûlés dans des chaudières quasi-similaires aux chaudières automatiques au bois déchiqueté ou au granulé de bois mais elles doivent comporter des spécificités capitales :

  • des tubes en acier inoxydable interchangeable pour éviter l’oxydation du corps de chauffe.
  • un foyer à grilles mobiles ou système de décendrage ayant pour fonction d’évacuer les cendres du foyer mais aussi celles accumulées aux abords de la vis d’alimentation et de la vis de décendrage avant qu’elles ne fusionnent pour former du mâchefer qui durci et bloque les systèmes mécaniques.
  • le conduit de fumée doit être en céramique ou acier inoxydable.

Adéquations silos, modes de livraison et combustibles bois

Livraison du bois déchiqueté :
Ce sont principalement des bennes basculantes de 10 à 30 m³ montés sur tracteur ou camion qui livrent le bois déchiqueté par gravité pour les installations de petites puissances. Pour les grosses installations, les bennes peuvent contenir de 30 à 90 m³ et être munis d’un fond mouvant.
Il existe également des containers pompe, bennes équipés de soufflerie et camion souffleur spécifique permettant de livrer la plaquette en hauteur ou à plusieurs mètres du camion. Ce système peut permettre de diminuer l’investissement au niveau du génie civil du silo même si ce type de livraison est un peu plus onéreuse que par gravité d’une benne (temps de livraison = 1 MAP par minute).

Livraison du granulé de bois :
Le combustible est livré par camion souffleur dans un silo (à construire en bois / béton ou préfabriqué en bâche / bois) qui peut être situé à plusieurs dizaines de mètres du camion.

Schéma principe de livraison bois déchiqueté
Schéma des principes de livraison du granulé

Une attention toute particulière doit être prise pour la réalisation des silos de chaufferies automatiques au bois qu’elles soient de petites ou de fortes puissances, à bois déchiqueté ou au granulé. Renseignez-vous auprès de nos services car il est dommage d’investir dans un chauffage « automatique » et d’avoir une livraison aussi fastidieuse que de la bûche ou coûteuse en temps pour le transporteur livreur de combustible qui vous le répercutera sur la facture.

ENERGIES 15 est soutenue financièrement par

ENERGIES 15 est membre des réseaux et partenariats

Besoin de plus d'informations ?